Psychologie

Comment définir
ce que nous sommes?

By 6 novembre 2018 octobre 24th, 2019 No Comments
Néti-Néti_fausse-identité

Pour trouver qui vous êtes, il faut dans un premier temps faire la liste de tout ce que vous n’êtes pas. En sanskrit, la langue sacrée Hindoue, on dit « Néti Néti », ce qui veut dire « Ni ceci, ni ceci ». Derrière cette expression, il y a l’idée que l’Essence de ce que vous êtes, ne peut être décrit de quelques façon que ce soit.

Je vous partage quelques phrases d’un chant sacré de la culture spirituelle indienne qui exprime bien mon propos et sur lequel je viens de retomber ; Le « Nirvanasatkam – les 6 stances de la Libération » (1er couplet).

Mano buddhyahankara cittani naham       
Na ca srotra jihve na ca ghrana netre        
Na ca vyoma bhumir na tejo na vayus       
Cidananda rupah sivo’ham sivo’ham         

Je ne suis ni le mental, ni l’intellect, ni l’égo, ni la mémoire.
Je ne suis ni l’ouie, ni le goût, ni l’odorat, ni la vue.
Je ne suis ni l’éther, ni la terre, ni le feu, ni l’air.
Je suis Conscience et Amour, je suis l’Absolu, je suis l’Absolu.

Il est une époque où j’ai chanté presque quotidiennement ce chant. Et c’est aujourd’hui que je le comprends en profondeur. Nous ne sommes pas ce que nous croyons être. L’identité que nous nous sommes forgés est pure construction. Elle nous a servi à assurer un point de repère stable en nous. Ne pas savoir qui l’ont est, est particulièrement insécurisant pour l’être. Alors pour soulager cette tension, nous créons par la pensée un personnage, et nous choisissons délibérément d’être celui-ci, cette personne ci. Cela viens créer un sentiment de stabilité que l’on défends alors en tant qu’adolescent puis adulte, presque corps et âme pour ne pas qu’elle s’effondre.

Mais s’il on ose aller voir plus loin… Pour que quoi s’effondre ?

Et bien justement la fausse illusion que j’ai créé, ma personne (du latin Persona = masque que portaient les acteurs de théatre). Carl Gustave Jung (médecin Psychiatre), disait lui même que « la persona est ce que quelqu’un n’est pas en réalité, mais ce que lui même et les autres personnes pensent qu’il est  » . La personne (souvent exprimé par l’Ego) est une interface entre la dimension intérieure d’un être (ses croyances, ses motivations, ses blessures, ses aspirations profondes…) et sa dimension extérieure (ses émotions, son physique, son statut social…). Grâce à cette interface, nous pouvons interagir avec notre environnement, il n’est donc pas à négliger !

Le problème se pose à partir du moment où nous limitons notre identité à ce niveau superficiel, car nous ne sommes pas cela, nous sommes bien plus ! Et c’est ce qu’exprime ce magnifique chant sanskrit. A chaque fin de couplet, il termine par « Je suis Conscience et Amour, je suis l’Absolu, je suis l’Absolu ».

A travers l’Ennéagramme, l’outil de connaissance de soi que j’utilise, il est possible de faire ce travail de « Néti Néti ». L’objectif est de percevoir comment chacun de nous s’identifie à un personnage, et essayer de prendre de la distance avec lui pour que le vrai et le bon en chacun ait l’espace de se révéler. A partir de cette reconnaissance de ce que vous n’êtes pas, « l’oeuvre » (pour ne pas dire travail intérieur…) consiste à enlever progressivement tout ce qui apparait superflu et non nécessaire dans la définition de l’identité. Néti Néti.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.