Psychologie

Connaître son profil ennéagramme

By 24 novembre 2019 No Comments
comment connaître son profil ennéagramme

Comment connaître son profil ennéagramme ?

Vous venez de découvrir l’ennéagramme et vous vous demandez quel peut bien être votre profil ? Vous avez peut-être eu l’opportunité de participer à une brève présentation du modèle dans le cadre de votre entreprise, d’être présent à une conférence sur le sujet ou d’en avoir simplement entendu parler. Toujours est-il que cela a suscité en vous l’envie d’approfondir le sujet.

Comment ce modèle de connaissance de soi peut-il vous aider à mieux comprendre votre fonctionnement intérieur, puisque c’est bien de cela dont il s’agit. Pour commencer, l’ennéagramme a comme spécificité d’être centré sur les motivations de l’être humain et non sur le comportement. Pour citer René de Lassus, l’ennéagramme est une méthode expliquant « ce qui pousse » (motivation) les individus à faire ce qu’ils font, et non expliquant « ce qu’ils font » (comportement). Il invite donc à dépasser une certaine image ou idée que l’on peut se faire de soi, qui s’avère souvent un peu confuse et basée sur des retours de l’entourage, pour aller plus en profondeur vers une nécessaire introspection. L’ennéagramme réveille en fait le désir de reprendre le contact avec soi-même. L’être humain moderne passe beaucoup de temps centré à l’extérieur de soi, à connaître le monde, à agir sur celui-ci, à l’aimer ou non, mais consacre finalement peu de temps à se connaître lui-même. Or voici la proposition de l’ennéagramme, qui avant tout est un outil de connaissance de soi.

Alors comment se reconnaît-on dans ce modèle ? Sur internet, il vous est proposé de nombreux tests pour vous aider à découvrir votre profil. En tant que formatrice Ennéagramme, et à l’instar de ceux qui m’ont formé, je ne peux encourager à répondre à ce genre de questionnaire. Tout l’intérêt de l’ennéagramme est d’inciter les individus à se mettre en mouvement pour se (re)connaître, trouver son type n’est pas une finalité si l’on ne sait quoi en faire. Le chemin est tout aussi important, voir plus que le but. Ce qui compte, ce sont les écroulements successifs des fausses croyances à propos de qui vous pensiez être, engendré par ce travail d’introspection. Or si le type est donné par un questionnaire, il prive l’intéressé de toute cette maturation intérieure.

Dans un premier temps, lorsqu’une personne désire trouver son profil ennéagramme, son « ennéatype », elle a accès à un niveau superficiel d’elle-même qui ne lui permet pas toujours de se reconnaître dans un type. Beaucoup de personnes éprouvent cela à la découverte de l’ennéagramme et cela est tout à fait normal car l’on n’a pas forcément été éduqué à l’observation de soi. A l’image d’un artichaud, le cœur se révèle à mesure que les couches superficielles tombent.

Indication pour commencer ce travail d’introspection :

  • Quelles sont les valeurs les plus importantes pour vous ?

A chacun des neufs profils de l’ennéagramme correspond une valeur, qui renvoie en fait aux différentes motivations. Il s’agit de force positive que chaque type donné possède (comme un talent inné) et qu’il cherche constamment à manifester et à apporter dans le monde.

Comme chaque être humain appartient à un, et un seul profil, l’une de ces motivations sera considérée comme plus importante que les autres. Cela indique une hiérarchie de valeurs, ce qui veut dire que les autres existent également pour lui, mais n’ont pas la même valeur en termes de « priorité ». Cela est à observer et à reconnaître comme un fil conducteur sur toute la vie d’un individu et non pas uniquement sur une période donnée, car l’être humain évolue. Et en évoluant la manière qu’il a d’exprimer sa motivation (ou valeur prioritaire) évolue également ; c’est là le niveau du comportement et toutes les nuances d’un ennéatype.

Par exemple, si je me reconnais dans le type 2, je suis motivée par le fait d’apporter de l’amour autour de moi, mais au niveau du comportement, cela va pouvoir s’exprimer de multiples façons. Pour cette raison, le niveau des motivations est plus subtil que celui du seul comportement pour comprendre le fonctionnement des êtres humains.

  • Autre porte d’entrée pour découvrir votre type : Observer son centre préféré

L’ennéagramme considère que tous les êtres humains sont dotés de 3 centres, le centre physique, le centre émotionnel et le centre intellectuel. Chaque type privilégie l’un de ces centres. Pour vous aider à trouver votre profil, l’une des stratégies consiste à découvrir quel est le centre prioritaire. C’est-à-dire où est-ce l’énergie est mise au quotidien, en direction de quel centre ?

Centre physique : attention prioritaire donnée au corps, à sa santé, son confort, son alimentation, sa sécurité.
Centre émotionnel : attention mise sur les relations, les échanges affectifs.
Centre intellectuel : attention portée sur ce qui peut être intelligible et sécurisant

Il existe de nombreuses autres pistes pour découvrir son type. Néanmoins en tant que débutant et pour approfondir la démarche, il est conseillé de participer à un stage ou séminaire sur le sujet. Dans ces espaces, vous pourrez entendre des témoignages à propos des différents ennéatypes. Vous pouvez également lire des ouvrages sur le sujet, mais l’échange interpersonnel direct est le meilleur vecteur de transmission qui soit pour l’ennéagramme.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.