Psychologie

Ennéagramme : personnalité et au delà

By 14 mai 2019 No Comments
Ennéagramme_identité_ennéatypes

Cette connaissance profonde de la psychologie humaine repose sur un symbole représentant une figure à 9 points (d’où son nom « Ennéa-gramme » en grec). Ce symbole a été amené au monde actuel par G.I.Gurdjeff, un maître spirituel d’origine arménienne. Il jugeait ce modèle comme étant de la plus haute importance : «Un homme isolé dans le désert tracerait-il l’ennéagramme sur le sable, il pourrait y lire les lois éternelles de l’univers ». Avant d’être utilisé pour comprendre la psychologie humaine, c’est avant tout un symbole, une carte de lecture de la Vie à déchiffrer. Comme tout symbole, il révèle sa richesse à mesure que l’homme est en capacité de la recevoir. Dans les années 60, il a servi de base à Oscar Ichazo, bolivien fondateur de l’Institut Arica pour élaborer une psychologie du fonctionnement, reprise en enrichi par le psychiatre Claudio Naranjo pour en faire l’Ennéagramme des personnalités.

 

COMMENT CELA FONCTIONNE ?

Chaque « ennéa »-type se caractérise par une identité particulière, laquelle est soutenue par un fonctionnement psychologique spécifique. La définition de l’identité renvoie à ce que l’on ajoute derrière « Je suis » ;  je suis rigoureuse (type 1), je suis différente (type 4), je suis une personne optimiste (type 7)… etc. Elle se forge en fonction de messages que l’on a retenu au cours de l’enfance. Par exemple, si nous captons de la part de nos parents qu’il faut être fort pour être aimé, il se peut que nous développions une personnalité caractérisé par l’idée de la Force (type 8). Il en va de même avec d’autres messages inconscients concernant les autres ennéatypes.

Selon la sensibilité de chacun, l’être humain répond et réagit à l’un ou l’autre de ces messages en se construisant en fonction de celui-ci, une personnalité particulière, car il a jugé que c’était pour lui la façon la plus adaptée de s’assurer la sécurité et l’amour de ses parents : « Je serai aimé si je devient une personne rigoureuse et intègre » (ex pour un type 1). Messages inconscients, peur, désir de la personne, compulsion ou encore mécanismes de défense vont de pairs pour créer une structure psychologique particulière, et donc un ennéatype.

C’est en voulant répondre à l’un ou l’autre de ces messages, que l’être humain en vient à se trouver piéger lui même par sa personnalité. Car la personnalité, de la racine « persona » est un masque, une fiction construite de toute pièce. Elle a été utile et nécessaire pendant l’enfance, mais représente à l’âge adulte l’obstacle.

 

POURQUOI CELA ?

Découvrir son ennéatype, c’est donc enlever l’illusion d’être sa personne pour se reconnaître dans sa véritable identité, que l’Ennéagramme décrit comme l’Essence, expression de la plénitude du potentiel humain. Chaque ennéatype est un vaste territoire qui va de la personnalité à l’Essence de l’être humain.
C’est à la fois le dessin de l’obstacle et la clé permettant de s’en sortir…

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.